"Oser le coaching"


Coacher,

  • c'est aider à verbaliser les intuitions, les désirs ou les envies.
  • c'est permettre au coaché de mettre son plan d'action en place et de réussir.
  • c'est aider à rencontrer le chemin , à éliminer les obstacles et à trouver la meilleure partie de nos capacités.
  • c'est aider son coaché à se donner de nouvelles permissions.

Plus simplement, coacher c'est "élargir le champ des possibles"...



Coaching en entreprise ou coaching d'affaires :

  • coaching de dirigeant
  • coaching individuel
  • coaching d'équipe
  • coaching de performance

Coaching du particulier :

  • coaching personnel (life-coaching)
  • coaching de jeune, d'étudiant

Ma démarche de coaching s'inscrit dans un cadre formalisé et contractualisé, avec un objectif préalablement défini avec le coaché, le cas échéant avec l'entreprise et le coach. Dans le respect des règles déontologique de l'I.C.F. (Fédération Internationale de Coaching).

 

Il ne peut y avoir d'autres surprises que de faire découvrir les ressources ignorées qui sont enfouies chez le coaché.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moi, je n'ai pas besoin d'un "coach" ! :

Réaction fréquente qui souvent révèle une méconnaissance de la pratique du coaching (qu'il soit orientation, de décision, de développement, d'intégration ou d'équipe) largement perturbée par l'exposition médiatique du terme même de coach qui fleurit partout et surtout n'importe où.

 

Un dirigeant peu légitimement se sentir en "terre inconnue" quand il lui est proposé de se faire coacher :

  • Qui est-il pour "mettre" en cause mes compétences de dirigeant?
  • Qui est-il pour me dire comment faire avec mes équipes?...
  • Je connais mon boulot de patron, je n'ai besoin de personne...

Alors que le coach lui laissera décider d'explorer les "terrains connus" que parfois il a oublié, sans jamais prendre le pourvoir, ni induire de solutions à sa place, avec bienveillance et sans jugement. Se faire coacher c'est se donner une parenthèse pour soi, travailler SUR son entreprise et plus seulement DANS son entreprise. La meilleure façon de comprendre ce qui se passe quand on est coaché, c'est de demander à un chef d'entreprise qui s'est fait accompagner de partager son expérience, c'est aussi de nous rencontrer pour un premier contact sans engagement.

 


 

 

"Le changement n'est pas pour moi" :

Progresser c'est changer et changer c'est perdre quelque chose... Voilà pourquoi il nous est difficile d'accepter facilement le changement. Le coach est là pour aider son client à conscientiser cette perte.

 

 

 

 

Coaching et Thérapie :

  • Le coach est un co-pilote, un révélateur, un accompagnant sans jugement.
    • En coaching, le client fixera ses propres objectifs et les moyens de les atteindre grâce à ses ressources que le coach fera émerger par le processus. Le présent conditionne le futur, il est essentiel alors de progresser vers l'objectif du coaché.
  • Le thérapeute est un soignant ("réparateur").
    • En thérapie, le patient parlera de souffrances et attendra une forme de soins au sens large. Le passé conditionne le présent, il est alors nécessaire de comprendre, d'analyser les causes d'un comportement en explorant le passé du patient.  

 

 

Durée et changement du comportement :

L'ancrage d'une modification du comportement nécessite un accompagnement sur plusieurs séances de coaching, en règle générale il est considéré un minimum de 6/8 séances de 2 heures environ. Les séances sont espacées dans le temps (toutes les 2 à 3 semaines).

 

 

 

Le coaching c'est une discussion qui revient cher!

Le coaching n'est pas "une discussion de salon".

  • Une séance, tout comme un coaching respecte un cadre dont le coach est le garant, avec un objectif global et un objectif à chaque séance.
  • La relation de coaching se contractualise entre le coaché et le coach, le cas échéant aussi avec le donneur d'ordre (cas d'une entreprise qui souhaite qu'un de ses cadres ou salariés se fasse accompagner).
  • La progression vers l'objectif du coaché est au coeur de la relation de coaching.
  • C'est la raison pour laquelle je rencontre toujours mes futurs clients avant de formaliser un contrat de coaching, pour commencer à se connaître, car il faudra travailler ensemble pendant quelques heures et donc "se supporter", et explorer l'objectif souhaité pour ce coaching.

Tout sauf une "discussion de salon"...

 

 

 

Le coaching est confrontant :

En tant que coach, je respecte mes clients, ils sont les experts les mieux placés de leurs vies, mais je n'ai pas de complaisance pour leurs problèmes car en portant la contradiction sur leurs abstractions je vais leur permettre d'identifier leurs croyances, leurs compétences, leurs défenses.

 

Entrons en contact : 

Tél. : 06 31 78 70 74 - Mél. : edufour@incipio-coaching.fr

Adresse : 59 Boulevard Pater - 59300 Valenciennes